Bonjour,

La soirée au Flor Azul a été vraiment très agreable... La chambre sous voûte de pierres est décorée avec goût et l'ombre du figuier est bien sympathique après une journée de randonnée. Cette chambre d'hôtes est tenue par un couple Diny et Peter, un couple très intentionné, qui a totalement restauré une vieille ferme. Le repas a été formidable : il est sûr qu'il y'a beaucoup de générosité dans cette cuisine à la fois raffinée et copieuse, qui utilise les produits du terroir : salade avec du chèvre chaud au miel et du pain d´épice, blanquette de veau, et un dessert clafoutis de cerise à la glace à la vanille. 

image

Voici  Notre départ en compagnie de notre charmante hôtesse :

image

Notre chemin nous mène à Combs où nous faisons une petite pause sous un tilleul à l'ombre très rafraîchissante et merveilleusement odorante :

image

image

 

 Puis nous traversons les plaines agricoles avec des champs de blé qui sont déjà mûrs et des vignes :

image

image

Nous arrivons au village de Berrias où nous nous offrons une petite fraîcheur au café avant de repartir en traversant une partie très aride au sud du bois de Païolive.

image

image

 Le chemin se poursuit sur la corniche du Chassezac qui nous permet d'avoir des vues magnifiques sur la rivière et sur les falaises la surplombant.

image

image

 Cette partie du sentier est difficile avec des passages rocheux qui ne présentent pas de danger par temps sec mais il faut bien regarder où on met les pieds. 

image

 La suite de la randonnée dans la forêt de Païolive où l'on cheminé à travers un dédale de très beaux rochers un peu comme dans la forêt de Fontainebleau. 

image

 Les kilomètres se sont déjà accumulés mais le pire pour moi arrive avec la descente sur Les Vans qui est particulièrement  caillouteuse, ce qui coupe les jarrets pour terminer l'étape. Encore une fois, nous échappons à l'orage.

image

 Avec cette journée nous sommes vraiment dans le vif du sujet : environ 25 km et il y a eu un peu de dénivelé environ 500 m .

 Demain, nous allons avoir une étape encore plus costaud ...

A demain

Patricia et Pascal.